Présentation Chèques Créativité Page 02

Collaborer, créer, innover avec les industries créatives

Le Projet 55, exemple de créativité et de collaboration entre les profils ! Ici entre Homeco et Speculooz, représentée par Guillaume Sonnet. 

Guillaume est l’auteur du design des futurs éléments métalliques qui orneront la façade du Projet55. 

 

Une interview par Wallonie Design à découvrir en bas de page ! 

 

WALLONIA, EUROPEAN CREATIVE DISTRICT

Fin 2012, la Wallonie a été désignée « District Créatif Européen » par l’Union européenne suite à un appel à projets qu’elle a remporté, au même titre que la Toscane.

La candidature wallonne approfondit et développe le programme-cadre de la Région wallonne Creative Wallonia qui, aux travers de multiples actions, mise sur la créativité et l’innovation comme moteurs de la transformation de l’économie et de la société en Wallonie. Wallonia, European Creative District, qui s’étend de janvier 2013 à octobre 2015, développe une stratégie opérationnelle intégrée autour de quatre axes : Mutual transnational Policy Learning, Better Business Support, Better Financial Support et Facilitating clusters and networking activities.

Cinq partenaires wallons collaborent afin de concrétiser ce projet : le SPW/DG06 (lead partner), Wallonie Design, St’art, l’Agence Wallonne des Télécommunications et ID campus.
Ce projet européen encourage l’économie créative, notamment en facilitant la collaboration entre industries créatives et tout autre type d’entreprises. 

 

On dit que la créativité est partout…

 

Pourtant on restreint les industries créatives à certains secteurs et on parle d’économie créative pour désigner certaines activités économiques en particulier. Comment comprendre ce qui pourrait apparaître comme un paradoxe ? En faisant une distinction entre le fait que toute entreprise puisse être créative et développer sa créativité, mais que certains secteurs ont la créativité comme outil principal, au cœur de leurs activités. Il s’agit des industries créatives : le design, l’audiovisuel, le numérique, les arts de la scène, l’architecture, l’édition, la mode, la photographie, la gastronomie, etc.

Quid de l’économie créative ?

On parle d’économie créative pour qualifier des activités qui allient plusieurs caractéristiques. Leur modèle d’innovation est non-linéaire. L’innovation n’y est pas confinée à un moment précis du développement du projet. Elle est présente à de nombreuses étapes : recherche, prototypage, façon de vendre ou de communiquer, façon d’organiser le fonctionnement de l’entreprise, etc. Dans ce modèle, la collaboration est prépondérante, a fortiori lorsqu’elle implique des compétences ou des profils différents. On parle de transdisciplinarité ou d’hybridation pour évoquer le fait de sortir de son domaine d’expertise, pour aller chercher dans d’autres disciplines et pratiques, des réponses aux questions qui se posent ou aux challenges à relever.

Comme si c’était une nouveauté !

Collaborer pour créer et innover, ce n’est pas une nouveauté. Des artistes, des entreprises, des universités, des centres de recherche … l’ont déjà fait avec succès, en Wallonie, comme dans d’autres régions, sans attendre l’intérêt croissant pour l’économie créative. Cependant, aujourd’hui, cette tendance peut être d’autant plus soulignée et accélérée.

 

Collaborer, créer, innover, avec les industries créatives - p.2

 

Collaborer, créer, innover, avec les industries créatives - p.1

 

 

 

Posted in Prix - concours, PROJET 55.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *