Qualités durables et environnementales du projet

Choix des matériaux durables

Les matériaux isolants privilégiés dans ce projet seront des matériaux dits écologiques tels que panneaux de fibre de bois, cellulose de papier, panneaux en fibre de chanvre, etc.

Les enduits, à base de chaux ou d’argile, ainsi que les peintures et autres finitions intérieures seront d’origine naturelle. Enfin, les revêtements de murs et sols seront également naturels.

L’accent sera donc mis sur le choix de matériaux à faible impact sanitaire sur les occupants et l’environnement : de la conception et la fabrication, en passant par l’exploitation et la rénovation, jusqu’en fin de vie. 

Un bilan carbone du projet est réalisé afin de tenir compte de l’impact de nos interventions. Cette attention particulière permettra aux travailleurs d’être actifs dans un milieu sain.

 
Ecobilan des parois 1

Ecobilan des parois 2

Gestion durable de l’eau

Ce thème est également très important. En effet, il est nécessaire de protéger une ressource essentielle dont les réserves sont limitées, c’est-à-dire l’eau potable. De plus, il faut éviter le mélange des eaux propres et des eaux sales pour réduire la quantité de ces dernières et limiter les risques d’inondation.

Nous nous attacherons à gérer autant que possible la consommation d’eau potable :

–        en installant des appareils à faible consommation ;

–        en utilisant de l’eau de moindre qualité quand c’est possible (sanitaires) ;

–        en favorisant l’infiltration des eaux pluviales ;

–        en limitant l’évacuation des eaux usées afin d’alimenter la nappe phréatique par infiltration et rationaliser le fonctionnement des installations d’épuration des eaux d’égouts.

Une citerne de récupération des eaux de pluie de minimum 10.000L sera prévue et les toitures plates végétalisées limiteront la mise à l’égoût des eaux. 

 

Mobilité douce

Les transports routiers sont responsables d’une consommation importante d’énergie. Ils provoquent de nombreux problèmes : congestion du réseau routier, manque d’espace de stationnement, pollution locale, perte de temps, problèmes de santé, accidents, insécurité, stress, etc. L’usage de modes de déplacement alternatifs doit être envisagé.

Le projet, qui participe à la densification urbaine, est correctement situé en matière d’accessibilité que ce soit à pied du centre-ville ou par des moyens de transports alternatifs : l’arrêt de bus le plus proche se trouve à moins de 50m, la nouvelle gare de Mons se situe à 15 minutes à pied (1,2 km).

Une borne de recharge pour véhicule électrique sera installée à l’avant du bâtiment (sous réserve d’autorisation des autorités compétentes), elle sera la seconde borne de recharge dans la région de Mons.

Elle sera libre d’accès : n’importe quel automobiliste pourra y arrêter son véhicule, le raccorder et profiter ainsi d’une énergie gratuite puisque offerte par les panneaux solaires installés sur le bâtiment. 

Mobilité douce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *