Moratoire sur les primes en Région Wallonne

NEWS 14/11/2014 : Comme vous le savez très certainement, les primes Logement et Energie seront suspendues à partir du 1er janvier 2015 en attente d’une réforme. Cependant, vous pourrez encore introduire une demande de prime dans certains cas. Pour bénéficier des dispositions de la dernière réglementation en vigueur en 2014, certaines conditions sont à respecter. Plus d’informations sur : homeco.be/primes

 

Le ministre wallon Paul Furlan (PS) a annoncé mardi 21/10/2014 un moratoire à partir du 01/01/2015 pour un trimestre sur l’ensemble des primes régionales concernant le logement et l’énergie.

Le temps d’élaborer la réforme favorisant les prêts à taux réduit, a indiqué mardi le ministre wallon Paul Furlan. Cette réforme visera une simplification et une harmonisation des 20 primes au logement et 32 primes énergie existant actuellement en Région wallonne, a expliqué le ministre en commission du parlement wallon. Lors de son conclave budgétaire, le gouvernement avait décidé d’économiser 25 millions d’euros sur les différentes primes (10 millions en logement, 15 millions en énergie).

 

Par rapport aux objectifs européens HOM'ECOWORKING - matériaux durables

Malheureusement, cette annonce intervient alors que le Paquet Energie Climat 2030 doit être voté. Les chefs d’État et de gouvernement des États membres tenteront de trouver un accord sur le cadre européen pour l’énergie et le climat 2030 lors du sommet européen du 23 et 24 octobre prochains.

Les discussions se fondent sur un projet de la Commission européenne  présenté en janvier dernier. Ce projet prévoit un objectif de réduction des gaz à effet de serre de 40 % par rapport au niveau de 1990, allant plus loin que l’objectif de 2020 qui fixait ce niveau à 20 %. En outre, le paquet énergie-climat 2030 prévoit une extension de la part des renouvelables dans le mix énergétique européen à 27 %, ainsi qu’une réduction de la consommation énergétique de 30 %.

On doit / devrait donc intensifier nos efforts dans l’amélioration énergétique de nos logements. 

 

En 3 phases

  • rien ne change jusque fin 2014, avant un moratoire sur la plupart des primes dès le 1er janvier prochain,
  • dans l’attente de la mise en place du nouveau système alliant limitation des primes
  • et promotion de l’écopack, au premier trimestre 2015.

 

Le dispositif Ecopack, à l’inverse des primes, devrait passer de 75 millions actuellement à 85 millions en 2015, puis 100 millions en 2019.

 

La Confédération de la Construction réagit

La suspension dès le 1er janvier des primes wallonnes logement-énergie « tombe vraiment très mal, alors que la construction traverse une phase d’effondrement de son activité, surtout dans le logement neuf et les travaux publics », estime mardi la Confédération construction wallonne (CCW) dans un communiqué.
« Cette crise est aggravée par le phénomène de dumping social, de sorte que 5.000 postes salariés ont déjà disparu depuis deux ans dans la construction wallonne », souligne Eddy Devos, président de la CCW. « La rénovation des logements était quasi le dernier segment en bonne santé, et la suppression des primes va l’étouffer. En effet, le remplacement des primes logement-énergie par des prêts à taux zéro (écopack) va rendre le mécanisme beaucoup moins incitatif et donc induire un effet de renoncement aux travaux de la part des ménages.

Vu la vétusté de nos logements, la Wallonie prendra d’autant plus de retard par rapport à ses obligations européennes de réduction de gaz à effet de serre à l’horizon 2020″, estime la CCW. Cette dernière reproche au gouvernement wallon de faire porter l’essentiel de l’effort budgétaire en 2015 sur le dos de la construction. Elle estime également que la construction devrait être au coeur de la stratégie wallonne de redéploiement économique. La plupart des primes que la Région wallonne accordait en matière de logement et d’énergie seront suspendues dès le 1er janvier prochain pour un trimestre, le temps d’élaborer la réforme favorisant les prêts à taux réduit, a expliqué mardi le ministre wallon du Logement et de l’Energie Paul Furlan. La réforme visera une simplification et une harmonisation des 20 primes au logement et 32 primes énergie existant actuellement en Région wallonne. (Belga)

 Selon certaines sources, près de 1.000 emplois seraient menacés par cette mesure. 120101_logo

 

N’hésitez pas à nous contacter pour réaliser rapidement un audit énergétique et identifier les interventions à réaliser pour réaliser des économies d’énergie et d’argent, avec ou sans primes

Informations sur l’audit PAE ou l’audit thermographique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *