Les nœuds constructifs

La Réglementation

Depuis 2012, la méthode de calcul PEB devient plus précise en tenant compte de l’influence des nœuds constructifs dans les déperditions énergétiques des bâtiments. Le terme « nœud constructif » désigne une discontinuité dans les parois du bâtiment, c’est-à-dire :

 

–  les jonctions linéaires entre les différentes parois de la surface de déperdition d’un bâtiment ;

– les interruptions linéaires et ponctuelles de la couche isolante des parois.

Chaque bâtiment contient près de 50 à 80 nœuds constructifs linéaires et ponctuels. Ces nœuds constructifs, s’ils sont mal résolus, peuvent créer des ponts thermiques entraînant non seulement une consommation accrue d’énergie mais également des problèmes de condensation. Ils doivent donc être étudiés et maîtrisés.

 

Dans la législation PEB, 3 méthodes sont envisageables pour tenir compte de ces nœuds :

 

OPTION A : méthode détaillée.

Cette méthode nécessite un calcul numérique de tous les nœuds constructifs présents dans le bâtiment. C’est l’option la plus précise. L’influence positive ou négative sur les niveaux K et E dépendra des résultats des calculs réalisés.

 

OPTION B : méthode des nœuds « PEB-Conformes ».

Le choix de cette option vaudra une pénalité forfaitaire de 3 points au niveau K. Cette option est divisée en deux parties : soit les nœuds constructifs sont « PEB-conformes » soit ils ne le sont pas.

Pour qu’un nœud constructif soit considéré comme PEB-conforme, il doit satisfaire l’une de ces deux conditions.

 

– il doit répondre à une des 3 règles de base ;

 

Règle de base 1 : continuité de la couche isolante par une épaisseur de contact minimale

Règle de base 2 : continuité de la couche isolante par interposition d’élément(s) isolant(s)

Règle de base 3 : longueur minimale de moindre résistance thermique

 

– le coefficient de transmission thermique linéique du nœud constructif doit être inférieur ou égal aux valeurs limites reprises dans le tableau suivant :

Nœuds constructifs - tableau

Nœuds constructifs – tableau

Un nœud constructif ne répondant pas à une de ces deux conditions est considéré comme un nœud PEB non-conforme et doit être calculé. 

Pour plus de précision quant à la méthode des nœuds PEB-conformes, nous vous vous invitons à nous contacter.

 

OPTION C : méthode forfaitaire ne nécessitant pas de calcul. Le choix de cette option vaudra une pénalité forfaitaire de 10 points au niveau K.

 

Nœud constructif dans un toit plat

Nœud constructif dans un toit plat

Noeuds constructifs - pied de châssis  Noeuds constructifs - pied de fondation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *