Contrôle électrique


Le contrôle de l’installation électrique domestique a pour but de garantir la sécurité des personnes, la conservation des biens ainsi que limiter au maximum le risque de lésions corporelles ou d’incendie dus au mauvais fonctionnement d’une installation.

 

Documents à mettre à disposition de l’organisme agréé pour le contrôle

– le schéma unifilaire de l’installation électrique ;

– le schéma de position des éléments de l’installation électrique (prises de courant, interrupteurs, etc.).

 

Moment où il faut réaliser un contrôle d’installation

Le contrôle électrique est obligatoire lors :

– en cas de vente/location d’une habitation dont l’installation électrique (ou une     partie de l’installation électrique) est antérieure au 1er octobre 1981

– en cas de vente/location d’habitation dont l’installation électrique date d’après le     1er octobre 1981, si vous ne disposez pas d’un certificat de contrôle conforme ;

– de la mise en service :

–          d’une nouvelle installation ;

–          d’une extension significative de l’installation ;

–          d’une modification importante de l’installation ;

–          d’une installation temporaire (par ex. d’une armoire de chantier).

– en cas de renforcement de la puissance du raccordement ;

– tous les 25 ans (contrôle périodique).

 

Ce qui est contrôlé

Un contrôle visuel de la conformité de l’installation est effectué afin de s’assurer que les schémas correspondent à la réalité. Divers mesurages sont également effectués (contrôle de la mise à la prise terre et de l’isolation). Lors de la vente ou la location d’une habitation antérieure à 1981, l’organisme de contrôle doit réaliser les schémas unifilaires et de position s’ils ne sont pas fournis.

 

Schéma de position

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *